L'histoire

La Petite Histoire de Roméo et Juliette

A partir de La Petite Histoire d’Eugène Durif publiée à l’Ecole des Loisirs
Capulet et son clan a convié le public à l’anniversaire de la mort de Juliette. Alors que le recueillement commence, surgit la Montaigue, bien décidée à donner sa version des faits. Prenant le public à témoin, les parents des adolescents disparus vont alors raconter l’histoire de leurs enfants, pas la grande histoire de Roméo & Juliette en cinq actes, mais la petite, la piccola. Raconter cette haine absurde qui opposait leurs familles, les bagarres incessantes, la division de Vérone en deux camps ennemis, cette vendetta entretenue par Les Capulet et les Montaigue. Ils décident alors de jouer tous les personnages de leur passé : Tybaldo, Mercuzio, Roméo, Juliette… Ils s’abandonnent au souvenir de l’enfance de leurs deux enfants, puis se prennent au jeu de leur rencontre, de leurs émois ; revivre ce que leurs enfants avaient traversé et qui leur a échappé. Comprendre enfin, et se réconcilier.
Baignée de musique, la Petite Histoire de Roméo et Juliette plonge dans un monde aux accents méditerranéens, des rivages italiens aux Balkans, faisant voyager le public d’une émotion à l’autre, dans un tourbillon festif et salutaire.
« Avec la plume d’Eugène Durif, on entre dans un monde de poupées russes, et c’est à travers le regard de leurs parents qu’on redécouvre Roméo et Juliette.
Au-delà du rapport à la parentalité extrêmement touchant qui donne un point de vue inédit, la pièce questionne notre responsabilité dans l’entretien des vieux conflits, notre difficulté à faire confiance aux élans d’une jeunesse pleine d’espoir. Parti-pris, idées reçues, raideur d’esprit… comment parvenir à mieux écouter pour mieux comprendre celui qui pense autrement ? Quelle aurait été l’issue si j’avais agi différemment ? Plus que jamais les vieux fantômes doivent se responsabiliser et accepter de se remettre en question pour retrouver un peu de paix en leur cœur. Et le chemin parcouru, ils veulent le partager pour que l’on n’oublie pas. Amour, responsabilité, mémoire, construction. Une ode à la paix. » CMO

Informations

  • Titre : La Petite Histoire de Roméo et Juliette
  • De Eugène Durif
  • Mise en scène : Jérôme Kocaoglu
  • Avec : Caroline Fay (jeu, chant), Frédéric Fialon (jeu, chant), Jérôme Kocaoglu (jeu, chant, accordéon), Alex Gaubert (guitare), Jérôme Peyron (guitare, trombone)
  • Assistant mise en scène : Kévin Gallet
  • Lumières : Phillippe Maurin
  • Costumes et déco : Caroline Fay & François Guillaumet
  • Graphisme et visuels : Morgane Fay
  • Crédits photo : Alchy/D. Bellucci/R. Chmiela
  • Un texte publié à l’Ecole des Loisirs.

La pièce en images